William Vance, un passionné de western



William Van Cutsen, alias Vance, dessinateur belge de la série "XIII", s'est éteint, le 14 mai 2018, à l'âge de 82 ans. Atteint de la maladie de Parkinson, il ne dessinait plus depuis 2010. 

Il avait débuté sa carrière en 1962, dans le journal "Tintin" et, dès 1965, y pré-publie une série western incarnée par le personnage de Ray Ringo, un agent de la compagnie de diligences "Wells Fargo", qui parcourt l'Ouest des Etats-Unis, au lendemain de la guerre de Sécession. 

La Wells Fargo transportant des voyageurs, mais aussi de l'or extrait des mines de l'Arizona, Ringo doit parer à toute attaque, pour assurer la livraison à bon port. L'occasion pour le héros d'affronter Indiens révoltés et hors-la-loi, prêts à en découdre.  


Ce premier coup d'essai de Vance dans l'univers du western fut un coup de maître, avec un graphisme privilégiant les gros plans et les scènes d'action, à l'image des films du genre de l'époque. Ce n'est qu'une trentaine d'années plus tard, au début des années 1990, que Vance revient au western qu'il affectionne tant, en dessinant les deux premiers épisodes de la trilogie "Marshall Blueberry" (voir vidéo ci-dessous), sur un scénario de Jean Giraud. Le 3 mai 2018, chez Christie's à Paris, une planche originale de "Mission Sherman" (1993), un "spin-off" de cette trilogie, a été adjugée trois fois son estimation. Preuve que le dessinateur a toujours la côte auprès des amateurs de BD western.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire