En 1969, les premiers "cowboys" de l'espace


Il y a tout juste 48 ans, le 21 juillet 1969, deux astronautes américains posaient le pied sur la Lune. « C'est un petit pas pour l'homme, mais un bond de géant pour l'humanité », s'exclame alors l'astronaute Neil Armstrong, commandant de la mission Apollo 11, le premier avec Edwin Aldrin à fouler le sol de la Lune. Le troisième membre de l'équipage, Michael Collins, est resté à bord du véhicule spatial qui les ramènera, sains et saufs, sur Terre. Un prolongement de la conquête de l'Ouest, qui fait de ces astronautes, les premiers "cowboys de l'espace", la dernière frontière restant encore à atteindre. A l'image des personnages du film éponyme réalisé en 2000 par Clint Eastwood.

Neil Armstrong et Edwin Aldrin séjournent 21 heures et 30 minutes à la surface de la Lune. Ils y effectuent une excursion, durant 2 heures et demie, à bord du LEM, le module lunaire. Après avoir rejoint le véhicule spatial resté en orbite autour de la Lune, les trois astronautes américains retournent sur Terre et amerrissent sans incident dans l'océan Pacifique, à l'issue d'un vol qui aura duré 195 heures

Au cours de cette mission Neil Armstrong et Edwin Aldrin ont collecté une vingtaine de kilos de roches et de prélèvements du sol lunaire et y ont installé plusieurs instruments scientifiques. Pour la première fois de l'histoire de la conquête spatiale, le déroulement de la mission - notamment les premiers pas sur la Lune - a été filmé par une caméra vidéo et retransmis en direct. Ce qui a constitué à l'époque un événement mondial, suivi à la télévision par des centaines de millions de personnes.
Source Wikipédia





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire