The Bridge : course au large inédite entre France et USA


De retour le 24 juin 2017, dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) où il a été construit il y a 14 ans, le "Queen Mary 2", deuxième plus gros paquebot du monde, a retraversé l'Atlantique, le 25 juin 2017,  direction les Etats-Unis, dans le cadre d'une course au large pour le moins inédite. 

A l'occasion de son voyage de retour vers New-York, le mastodonte des mers a affronté quatre voiliers multicoques - des maxi trimarans dont certains volaient littéralement sur l'eau - barrés par les navigateurs français Thomas Coville (Sodebo Ultim), François Gabart (Macif), Francis Joyon (Idec Sport) et Yves Le Blevec (Actual). Baptisée "The Bridge", en référence  aux ponts de Saint-Nazaire et du Verrazano à New York, cette course océanique s'est poursuivie, après l'arrivée du "Queen Mary 2", dans le port new-yorkais, le 1er juillet 2017, après 11 heures de traversée.


Les 2 700 passagers du paquebot ont assisté, en direct de l'Atlantique, à cet étonnant challenge entre la voile et le moteur. Long de 345 mètres (plus que la hauteur de la Tour Eiffel) et pesant 150.000 tonnes, le "Queen Mary 2" a affronté des voiliers d'une trentaine de mètres de long, d'un poids moyen d'une quinzaine de tonnes et d'une surface de voiles moyenne de 400 m2. C'est François Gabart qui est arrivé premier, suivi de Francis Joyon, Thomas Coville et Yves Le Blévec.

Le but de la course "The Bridge" était également de rendre hommage aux "Sammies", les soldats américains venus combattre en France, durant la Première guerre mondiale. Le 25  juin 1917, la première division d’infanterie "Big Red One" débarquait à Saint-Nazaire, bientôt suivie par 2 millions d’hommes, qui transitèrent par le port de Brest (Finistère), plus proche des côtes américaines que le port nazairien.















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire