Brest fête les 100 ans du débarquement américain


Du 21 au 23 juin 2017, Brest (Finistère) célèbre le centenaire du débarquement américain dans ce port breton, en 1917, à l'occasion de l'entrée en guerre des Etats-Unis, dans le premier conflit mondial. En l'espace d'un an, 800 000 "Sammies", les soldats de l'Uncle Sam, déferlent sur cette "tête de pont" européenne, peuplée alors de seulement 8 000 habitants.

Les festivités du centenaire sont l'occasion d'accueillir, durant trois jours, dans le port brestois des navires militaires américains, mais également canadiens, britanniques et allemands. Une parade navale dans la rade de Brest clôturant leur escale. Fête de la musique oblige, le 21 juin, le jazz Band de la musique des équipages de la Flotte et un homologue américain animeront les rues de Brest. C'est en effet, à Brest, en 1917, que le lieutenant afro-américain James Reese Europe introduisit le jazz en France. Enfin, plusieurs commémorations ont lieu, autour du monument américain, qui domine la ville, propriété du gouvernement fédéral et donc territoire des Etats-Unis.


Soldats US débarquant à Brest en 1917
De nombreuses expositions consacrées à la présence américaine à Brest s'ouvrent au public, à l'occasion de ces trois jours de festivités, et se poursuivent jusqu'en août et septembre 2017. Une deuxième vague d'évènements commémoratifs déferlant sur le port brestois, à partir d'octobre.

Si, dès juillet 1917, le premier contingent de Marines américains a débarqué dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), c'est Brest, à la pointe de la Bretagne, qui est choisi comme port principal de débarquement du corps expéditionnaire US en France, commandé par le général Pershing. La situation géographique du port brestois - géographiquement le plus proche de l'Amérique - permet de réduire le temps de traversée des troupes et sa rade profonde - la plus grande d'Europe - permet d'y accueillir des navires de fort tonnage. Le débarquement du 6 juin 1944, en Normandie, durant la Seconde guerre mondiale, éclipse souvent celui que les Américains ont effectué "pacifiquement" à Brest, 17 ans plus tôt. Mais, celui-ci fut décisif pour mettre fin, plus rapidement, à la guerre 1914-1918.

Programme des manifestations brestoises du centenaire du débarquement américain


Extrait du documentaire "Le premier jour le plus long" de Philippe Abalan, produit par Aber Images, sur le débarquement américain à Brest en 1917


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire