Neil Young : albums 1973-75 réédités en vinyle


Si vous ne possédiez pas en version vinyle ce seul album live de Neil Young, non existant en CD et uniquement composé d'inédits, profitez-en ! En plus de "Times Fades Away" (1973), vous pourrez vous procurer, "On The Beach" (1974) et "Tonight The Night" (1975). Ce qu'on appelle la "Ditch Trilogy" (Trilogie du fossé), seulement publiée en coffret de 4 vinyles, en 2014, à l'occasion du "Disquaire Day", avec l'album "Zuma", qui marquait le retour à une période plus optimiste de Neil Young.

Suivant l'album "Harvest" (1972) et la bande-son du film "Journey Through The Past" (1972), véritable fiasco commercial, les années 1973-1975 constituent pour Neil Young, l'une de ses périodes les plus dramatiques. Danny Whitten, guitariste du groupe Crazy Horse, son backing band préféré vient de mourir d'une overdose. De même que l'un de ses roadies, Bruce Berry, qu'il vient de renvoyer pour vol d'une guitare. 

A cette époque, le "Loner" est en pleine tournée aux Etats-Unis. Mais, au lieu de satisfaire son public en jouant ses principaux hits, il interprète des titres inédits. Remastérisés, à partir des bandes originales, les quatre albums sont réédités, en respectant les pochettes vinyles originales.


"Don't Be Denied", l'un des titres de "Times Fades Away", enregistré en 1974, au stade de Wembley à Londres


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire