Desert Trip Festival : 6 jours de musique rock


Après celui des 7-9 octobre - qui a vu les Rolling Stones interpréter un tube des Beatles - le week-end des 14-16 octobre 2016, à Indio, à l'est de Los Angeles (Californie), a été l'endroit où il fallait être, pour les amateurs de musique rock des années 1960-1970. Moyennant 200 dollars minimum et jusqu'à 1 600 dollars pour un week-end, à nouveau, 150 000 spectateurs se sont retrouvés, dans cette localité de la vallée de Coachella, à l'Empire Polo Club, pour le Desert Trip Festival

Il faut dire que l'affiche de l'évènement réunissait des légendes vivantes du rock : Bob Dylan, l'ex-Beatles Paul McCartney, les Rolling Stones, l'ancien Pink Floyd Roger Waters, ce qui reste des Who, Pete Townsend et Roger Daltrey et l'ex-Buffalo Springfield et ex-CSN&Y, Neil Young. Soit, un âge moyen sur scène de 72 ans, qui a attiré, plus particulièrement, la génération des 50-60 ans, disposant d’un certain pouvoir d'achat. 

Ce qui explique que les organisateurs de l'évènement s'attendaient à ce que chaque spectateur dépense 1.000 dollars durant chacun des deux week-ends. Un menu gastronomique réalisé par de grands chefs était même proposé au prix de 225 dollars. Compte tenu des tarifs pratiqués, les organisateurs indiquaient que des mesures avaient été prises pour limiter au maximum l’attente dans les files et assurer le meilleur confort aux spectateurs.

D'un coût de 100 millions de dollars, le Desert Trip Festival devrait rapporter 160 millions de dollars à ses organisateurs. Actuellement, c'est l'autre évènement phare de la région, l'édition 2015 du Coachella Valley Music and Arts Festival, qui détient le record avec un montant de 84 millions de dollars.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire