The Visitor : la réponse de Neil Young à Donald Trump


Après l’album "Hitchhiker", collection d’enregistrements inédits datant de 1976, Neil Young revient, en cette fin d'année 2017, avec "The Visitor", successeur de "The Monsanto Years" (2015) et de "Peace Trail" (2016). L'occasion pour le chanteur canadien de retrouver le groupe "Promise Of The Real", mené par le fils du chanteur country américain Willie Nelson.

Pas moins de 62 musiciens ont participé à l'enregistrement de ce nouvel opus folk-rock qui inclut la chanson "Children of Destiny", aux accents patriotiques, dévoilée à l'été 2017. Neil Young a gardé son mordant, puisque l'un des nouveaux titres de cet album "Already Great", est sa réponse au slogan "Make America Great Again", de la campagne du président des Etats-Unis, Donald Trump "Tu es déjà génial, tu es la terre promise, tu es la main tendue", chante Young, en évoquant les Etats-Unis sur le refrain de "Already Great". La chanson se termine par une phrase répétée à l'infini, "Whose streets ? Our streets !" (A qui sont les rues ? Elles sont à nous !), slogan entendu lors des récentes manifestations contre Donald Trump.

A côté de ces titres "engagés", sur ce 39ème album attendu dans les bacs, le 1er décembre 2017, Neil Young nous propose 8 titres folk-rock : Fly By Night Deal, Almost Always, Stand Tall, Change of Heart, Carnival, Diggin’ a Hole, When Bad Got Good, Forever.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire