Aznavour, l'Américano-Arménien


La 2 618 ème étoile du "Walk of Fame", le boulevard des célébrités, dans le quartier d'Hollywood, à Los Angeles (Californie) a été décernée, le 24 août 2017, à Charles Aznavour. Une distinction sollicitée pour le chanteur français originaire d'Arménie, âgé de 93 ans, par un membre de l'équipe du sénateur démocrate d'Hollywood, Kevin de Leon, où réside une importante communauté arménienne. 

La première rencontre d'Aznavour avec les Etats-Unis date de la tournée qu'il y effectue, en 1947-1948, avec le pianiste Pierre Roche, aux côtés d'Edith Piaf  et des  Compagnons  de la Chanson. Deux ans plus tard, le chanteur revient aux USA pour y subir une opération chirurgicale de son nez qu'il trouve trop grand. Au début des années 1960, le chanteur et acteur français se produit au mythique Carnegie Hall de New-York. En dépit d'une grève des journaux new-yorkais qui dure depuis plus de trois mois, la salle de concert est comble. Au point que des centaines de spectateurs doivent s'installer sur la scène. A cette époque, Aznavour est surtout connu du public américain, en tant qu'acteur, pour son rôle dans le film de François Truffaut, "Tirez sur le pianiste" (1960).

 
En 1976, Charles Aznavour joue aux côtés de James Coburn et Susanna York, dans Sky Riders (Intervention Delta), un film américain de Douglas Hickox. Côté musique, en 1998, l'auteur-compositeur-interprète fait appel à des artistes américains pour revisiter ses anciens succès, sur le mode jazzy, pour son album "Jazznavour". Au même moment, Charles Aznavour est élu "Artiste de variété du siècle", par les lecteurs du Times Online et les téléspectateurs de la chaîne CNN, surclassant les stars de la musique américaine, Bob Dylan et Elvis Presley.
 En 2005, à la veille de ses 85 ans,  Charles Aznavour amorce  une tournée d’adieu nord-américaine, qui se termine, en 2006, aux Etats-Unis. Trois ans plus tard, accompagné par une formation américaine de jazz, le chanteur entreprend une nouvelle tournée aux USA, à New-York et Los Angeles. En 2014, pour ses 90 ans, sa tournée mondiale passe également par les Etats-Unis.

En récompense de leur contribution aux domaines du cinéma, de la télévision, de la musique, de la radio et du spectacle vivant, des artistes du monde entier sont "étoilés", depuis 60 ans, au "Walk of Fame". Mais, Charles Aznavour est loin d'être le premier Français à l'être. Les frères Lumière, créateurs du cinématographe, la comédienne de théâtre Sarah Bernhardt, le réalisateur Jean Renoir, l'actrice Michèle Morgan ou encore le compositeur Maurice Jarre, père de Jean-Michel, ont déjà leur nom gravé sur le boulevard hollywoodien des célébrités.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire