Les "Sammies" US de retour sur les Champs-Elysées


On ne les avait pas vus défiler sur les Champs-Elysées depuis un siècle. Le 14 juillet 2017 au matin, les "Sammies", ces soldats américains de l'Oncle Sam qui ont combattus à nos côtés, durant la guerre 1914-1918, ont à nouveau battu le pavé de la plus célèbre avenue du monde. Pour l'occasion, ils ont revêtu le casque anglais "Brodie" qu'ils portaient à l'époque. 

Comme chaque année, ce sont neuf Alphajet de la Patrouille de France qui ont ouvert le défilé militaire du 14 Juillet. Récemment, ceux-ci ont effectué une tournée triomphale aux Etats-Unis, afin de commémorer le centenaire de l’entrée en guerre des Américains en 1917. Aussi, les avions tricolores étaient-ils suivis par 8 aéronefs de l'US Air Force : six F-16 de la patrouille des Thunderbirds, les alter-ego de la Patrouille de France, et deux chasseurs furtifs F22 Raptor, de l'armée de l'air américaine. 


La patrouille des Thunderbirds
Après le survol des Champs-Elysées par 63 aéronefs, le défilé à pied a débuté par la mise à l’honneur d’un détachement interarmées américain. Celui-ci était constitué de 145 militaires provenant des unités suivantes : 1st Infantry Division, 173rd Infantry Brigade Combat Team, 7th Army Training Center, 10th Combat Aviation Brigade, U.S. Air Forces Europe, U.S. Naval Forces Europe, U.S. Marine Forces Europe. C'est le major Nichols qui défilait en tête de ce détachement, suivi d’un rang de cinq militaires en uniforme authentique de « Sammies » de la Première guerre mondiale.

La présence de ces 145 soldats américains rappelle qu’il y a 100 ans, les Etats-Unis entraient en guerre, aux côtés des Alliés. Elle illustre également l’étroitesse des relations unissant les Etats-Unis et la France, partenaires et alliés toujours engagés aujourd'hui sur de nombreux fronts. C'est la raison pour laquelle, le président américain Donald Trump a assisté au défilé militaire du 14 juillet 2017, aux côtés du président de la République française, Emmanuel Macron. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire