Des Indiens d'Amérique et du Canada à la rencontre des Bretons


Quinze Indiens de l'état américain du Montana et des provinces canadiennes (Colombie Britannique, Alberta, Ontario et Québec), sont venus à la rencontre des Bretons, au Ranch Calamity Jane, à Languidic (Morbihan), les 15 et 16 juillet 2017, à l'invitation de l'association "Nations Indiennes". 

Issus des  peuples Algonquin, Blackfeet, Cree, Innu-Montagnais, Ojibway et St’at’imc, ils ont fait découvrir leurs chants au tambour et leurs danses traditionnelles. Telles la Chicken Dance, en l'honneur du Tétras des prairies, la Fancy Shawl Dance, qui évoque le vol du papillon, la très acrobatique et guerrière Fancy Feather Dance, la Grass Dance, dont les pas rappellent le mouvement de l’herbe, la Jingle Dance, qui fait résonner les clochettes des danseuses, ou encore la Bear Dance, la danse de l'ours.

Un spectacle, évoquant la rencontre des Indiens des plaines et du cheval, était également présenté par la troupe western bretonne "Spered An Avel Wild West Show", à travers des numéros équestres, rythmés par des chants et des danses traditionnelles indiennes. Enfin, un véritable campement de tipis et présentant des objets traditionnels (coiffes, harnachements) a permis de découvrir les traditions et le mode de vie des indiens des plaines d’Amérique du Nord.

Les relations entre les premières nations amérindienne et les Bretons sont très anciennes. En effet, de nombreux religieux et missionnaires venus de Bretagne sont venus au secours des métis des provinces canadiennes de l’Alberta et du Saskatchewan. Un médecin breton de Guéméné sur Scorff est même devenu le médecin attitré des Indiens Nez-Percés.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire