Le road-trip musical américain d'un compositeur normand


Du 17 au 25 janvier 2017, après parcouru les routes de France, pour promouvoir son nouvel album, le compositeur normand de musique électro, Wax Tailor, se produit aux Etats-Unis. Une tournée qui l'amène de Philadelphie (Pennsylvanie) à Pontiac (Missouri), en passant par Boston (Massachusetts), New-York et Washington, avec un crochet par quelques villes du Canada et du Québec.

Juste retour des choses pour cet artiste qui a trouvé l'inspiration des compositions de son 5e album, By Any Beats Necessary", en parcourant les Etats-Unis. Son titre fait référence au discours prononcé en 1964 par Malcom X, prêcheur défenseur des droits des afro-américains assassiné en 1965. Mais, aussi, au roman "On The Road", de Jack Kerouac, l'inspirateur de la Beat Generation. 

"Dans un contexte où l'on a tous besoin d’évasion, j’ai pensé ce disque comme une sorte de bande originale d’un road-trip, à travers les grands espaces", explique Wax Tailor, de son vrai nom Jean- Christophe Le Saoût. "Je me disais, ici on est dans le delta du Mississippi et là, sur la route du Nouveau Mexique. J'avais vraiment besoin de ces repères, pour me projeter, dans ce road-trip aux Etats-Unis." Pour faire vivre vocalement ses nouvelles compositions, le musicien normand s'est entouré de "guests stars" américaines. Notamment, le rappeur Dennis Colles, alias Ghostface Killah et l'artiste soul Elmer "Lee" Fields. D'où un son oscillant entre electro-western, soul, pop et rap. A l'issue de sa tournée mondiale, Wax Tailor sera de retour en France, le 30 mars 2017, pour un concert au Zénith de Paris. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire