Jimi Hendrix : réédition de sa guitare brûlée sur scène en 1967


Pour célébrer les 50 ans du concert de Jimi Hendrix, le 18 juin 1967, au festival pop de Monterey (Californie) - au cours duquel le guitariste mit le feu à sa Stratocaster - le fabriquant américain Fender réédite cette fameuse guitare. 

Produit en série, mais en quantité limitée, ce modèle est orné de la réplique du motif psychédélique que Jimi Hendrix avait lui-même dessiné sur sa guitare. Il comporte également une plaque à l'effigie du guitariste, ainsi que sa signature.

Cette réédition anniversaire est vendue à un prix abordable (moins de 1 000 €) - dans la moyenne des prix des guitares Stratocaster standard - soit quatre à cinq fois moins que celui des répliques de guitares de légende. 


C'est une histoire d'ordre de passage sur scène, qui est à l'origine de l'incendie de la guitare d'Hendrix. Ce 18 juin 1967, les groupes mythiques The Byrds, Jefferson Airplane, Grateful Dead, The Mamas and The Papas et The Who sont également à l'affiche du festival de Monterey. A cette époque, Hendrix est plus connu en Europe qu'aux Etats-Unis. Aussi veut-il absolument passer sur scène, avant le groupe britannique. Car, il craint que son guitariste, Pete Townshend - comme il en a l'habitude - ne détruise sur scène sa guitare et lui vole ainsi la vedette. Jimi Hendrix propose donc de jouer l'ordre de passage à pile ou face. Mais, ce sont les Who qui gagnent et ouvrent le festival et se livrent à leurs destructions habituelles

Quand c'est au tour de Jimi Hendrix de monter sur scène, il enchaine une dizaine de morceaux, comme si de rien n'était, avant de terminer par une reprise des Troggs, "Wild Thing". Il joue alors sur une Stratocaster ornée d'un motif psychédélique. Contre toute attente, à la fin de son solo, Jimi Hendrix met le feu à sa guitare Fender, devant un public complètement médusé, avant de la cogner contre les amplis. L'immolation par le feu de cet instrument éclipse totalement la prestation destructrice des Who.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire