il y a 242 ans naissaient les Marines américains


Le 10 novembre 1775, durant la guerre d'indépendance américaine, le Congrès des Etats-Unis créé les Continental Marines, ancêtres du corps des Marines d'aujourd'hui. Deux bataillons sont alors constitués, afin de combattre sur mer les troupes britanniques, en s'inspirant de leurs Royal Marines.

Embarqués pour servir d'infanterie à bords des navires américains, ces Continental Marines sont engagés dans des combats contre leurs homologues anglais et des corsaires britanniques. Ils effectuent leur véritable premier fait d'armes, en mars 1776, en débarquant sur l'île de New Providence (Bahamas). Leur objectif : un dépôt anglais de munitions, dont ils capturent une centaine de pièces d'artillerie et la poudre pour les utiliser.

Portant un uniforme constitué d'une tunique verte et d'un gilet blanc - pour les plus fortunés - armés d'un fusil français Charleville et d'un sabre d'abordage de l'infanterie britannique, ces Marines sont démobilisés, en 1785, dix ans après leur création. Ce corps est recréé en 1798, en raison de la guerre navale larvée que se livrent la jeune République française et les Etats-Unis, jusqu'en 1800.

De 360 hommes, en 1801, le US Marine Corps passe à 30 000 en 1917, lors de son entrée en guerre contre l'Allemagne, pour atteindre 73 000 personnes, en 1918. En 1945, au lendemain de la seconde guerre mondiale, le corps des Marines comprend 485 000 combattants. Aujourd'hui, ses effectifs avoisinent les 185 000 hommes. Sa devise, "Semper Fi" (du latin Semper Fidelis = Toujours fidèle), est aussi celle d'autres régiments, ainsi que de villes, comme Saint-Malo, en Bretagne.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire