Kurt Vile : dans les pas de Neil Young


Originaire de Philadelphie, sur la côte Est des Etats-Unis, Kurt Vile est un auteur-compositeur-interprète américain de 35 ans. Est-ce le banjo qu'il reçu enfant comme cadeau qui l'a incité à jouer de la musique folk et du blues du Delta ? Toujours est-il que son 6e album, "B'lieve I'm going down" sonne plutôt folk-rock. Si ce chanteur - dont le nom se prononce de la même manière - n'a aucune parentée avec le fameux compositeur allemand Kurt Weil, en revanche, il estime avoir une réelle filiation avec la musique de Neil Young. “J’adore particulièrement les morceaux hypnotiques joués par Neil Young avec le Crazy Horse", avoue Kurt Vile. "Il y a quelque chose de l’ordre de la transe dans cette musique qui me plaît et qu’on retrouve aussi dans la musique psychédélique ou la musique indienne.” Sur l'un des morceaux (I’m an Outlaw) ponctué d'accords plaqués sur son banjo, le cow-boy Kurt Vile se se prend pour un "hors-la-loi". "B’lieve I’m Goin Down" évoque le désert, les routes abandonnées, les vieux motels et les bleds paumés. Des clichés de l'Amérique qu'on aime. Pas étonnant, puisque ce disque a notamment été enregistré dans le désert du Joshua Tree, aux studios "Rancho de la Luna", en Californie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire