Il y a 107 ans, le 1er appontage aéronaval de l'histoire



Eugène Burton Ely
Le 18 janvier 1911, dans la Baie de San Francisco (Californie), le pilote Eugene Burton Ely réussit, à la fois, à décoller, puis à apponter sur le cuirassé USS Pennsylvania, sur lequel une plateforme de 37 mètres de long a été aménagée. A cette occasion, est utilisée pour la première fois une crosse d'appontage, inventée par Hugh Robinson. Par précaution, le pilote porte un casque de football américain et a enroulé deux chambres à air de bicyclette, autour de son corps

Continuant d'effectuer des vols de démonstration un peu partout aux Etats-Unis, Eugène Burton Ely trouve la mort, à Macon (Géorgie), moins d'un an après son premier exploit aéronaval, lorsque son avion s'écrase au sol. En 1933, à titre posthume, on lui décerne la Distinguished Flying Cross, créée en 1926, pour services rendus envers l'aviation maritime.

Deux mois auparavant, le 14 novembre 1910, dans le port de Norfolk (Virginie), Eugène Burton Ely avait décollé du croiseur américain USS Birmingham et était parvenu à se poser sur la terre ferme.  Ce premier décollage réussi d'un avion, depuis un bateau, avait signé la naissance de l'aéronavale aux Etats-Unis. 

Hasards de l'histoire, le premier pilote de l'aéronavale aurait pu être russe. Car, en 1909, l'ingénieur-mécanicien Matseïevitch a conçu le premier porte-avions, capable d’emporter 20 aéronefs, abrités dans des hangars sous le pont d’envol. Mais, sa mort, en 1910, dans un accident aérien et la Révolution Russe qui suivit la Première guerre mondiale ont contrarié l'aboutissement de son projet. Finalement, ce n'est que durant la Seconde guerre mondiale (1939-1945) et la guerre du Pacifique, que le porte-avions s'est imposé comme un moyen de combat naval à part entière.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire